« Il faut toujours un coup de folie pour bâtir un destin »

Qui est le Boss ?
16 juin, 2009, 9:25
Classé dans : magasin,Mode de vie

Hugo Boss à Bordeaux !

Il n’y a pas si longtemps lors d’une escapade shopping – famillle à Bordeaux et donc passage obligé sur les quais des Chartrons (puisque la famille n’est pas de la région) et que l’une d’entre elle (à plutôt fort pouvoir d’achat) consacre une bonne partie de sa garde robe et de son budget vêtements à une marque bien précise : Hugo Boss. C’est donc avec enthousiasme que nous nous rendons dans cette boutique ok c’est du « outlet » (enfin ici un concept sans les prix), mais le service ne devrait-il pas être le même, l’image de l’enseigne est en jeux, non ?    Pas sur qu’ils en aient tous conscience… :

hb.bmpUne fois dans la boutique et après quelques minutes, inutile de vous dire que nous voulions pantalon, robe, sac…et chaussure et là nous ne trouvions pas notre pointure et après quelques minutes de recherche une conseillère s’approche enfin (enfin car c’était l’ouverture, il y avait 2 ou 3 conseillères et aucun autre clients) elle s’approche et nous informe qu’elle ne pourra  nous aider car le magasin est en désordre et qu’elle doit ranger… Euh euh oui d’accord j’en conviens mais excusez moi votre objectif n’est-il pas de vendre et éventuellement de nous renseigner ? N’avez-vous pas des objectifs de vente ? Mais il va s’en dire que votre magasin doit-être rangé mais est-ce que cela me concerne directement ? N’est ce pas de votre responsabilité ?  n’est ce pas à vous de vous organiser afin d’offrir un magasin à l’image de votre griffe ????? Apparemment non….

Je suis peut-être poliment on dirait « exigeante » n’est ce pas, mais dans shopping il y a en plus de la marchandise, l’environnement, l’accueil, le conseil etc. Je suis toujours très étonnée de voir que les personnes de la vente surtout n’en n’ai pas toujours conscience. Cela n’a pas empêché ma mère de faire ses achats (chaussure, pantalon tee-shirt et ceinture, quand je vous disais qu’elle avait un fort pouvoir d’achat..), heureusement que tout le monde n’est pas comme moi… Personnellement il y avait bien un sac qui me faisait de l’œil et j’ai bien hésité tout le temps passé dans le magasin et après mais franchement NON pas question d’accepter ça ! Et de me rappeler cette scène à la vue de ce futur ex sac !  Donc non chéri je ne suis pas devenue raisonable et je craque toujours à la vue de belles choses…tu sais tout !


7 commentaires
Laisser un commentaire

  1. mourad

    Tout se perd dans ce monde, la vente n’est plus ce qu’elle a été…..

  2. collections

    Merci, c’est ma marque preferee!

  3. woman

    j’aime aussi assez cette griffe mais je pense avoir besoin de temps pour retenter une aventure chez eux et en même temps il y a tellement de belles griffes qui nous draguent ! quelle marque me fera craquer ?

  4. Guillaume

    Le béaba des enseignes de luxe est la courtoisie la politesse.. Et en effet je constate comme toi que ces magasins perdent les valeurs imposés au départ. A partir du moment ou une personne souhaitent acheter une paire de chaussure, pour l’utilité on pourra très bien entrer chez André (qui a un accueil tout a fait convenable) mais avant tout dés que l’on entre dans des enseignes tel que Louis vuitton ou Hugo Boss, ou encor d’autres tout aussi préstigieuses, on s’attend avant tout à un service incomparable! (je te laisse un petit lien intéréssant, une formation que j’ai suivis par cette maison, et qui devrait s’instaurer dans certain magasin luxe. ( http://www.luxury-attitude.com/fr/index2.asp ) ) Voila, ++

  5. samantha

    ralala cette personne au fort pouvoir dachat…aucune fierté !

  6. woman

    Guillaume,
    Il semble évident qu’à armes égales (les techniques marketing gagnantes étant les mêmes pour la plupart des enseignes à positionnement égal bien sure) la différence se fera par cette valeur humaine, et que le personnel en boutique est un élément clés !

    Mais aujourd’hui le métier de conseillère est sous estimé et l’on devient « vendeuse » en dépit de et non par choix, par conviction et surtout selon ses qualités. Quand je vois de très bonnes conseillères (à l’écoute et mieux identifiant mes besoins et y répondant) je me dit et ben voilà quelqu’un qui connaît les enjeux économique & commerciaux bon là c’est la responsable marketing qui parle mais la consommatrice que je suis également se dit : « je reviendrai ! » Et là c’est tout gagné (pour moi la cliente et pour l’enseigne) c’est ça le business, non ?

    Est-ce juste un problème de formation et d’informations ? de recrutement ? Un peu des 2, un tout difficile à gérer et à « solutionner » sans une stratégie précise. Et cela m’amène à cette question : « est-il préférable de recruter une personne ayant une expérience en vente et de suite opérationnelle ou de débaucher une personnalité ayant de reélles aptitude mais d’investir en formation ? » La réponse est évidente mais plus longue et coûteuse et donc pas toujours acceptée, pourtant à long terme c’est la solution gagnante, si si !

    Exact votre lien est très intéressant et reflète tout à fait le paysage de nos enseignes…

    Merci !

  7. benoit

    toutes les marques devraient en prendre conscience,leur conseilers de vente ne sont pas toujours à la hauteur de nos espérances… idem pour les plus grandes marques…..



Laisser un commentaire

Vide dressing Chez Nanouett... |
CUSTOMODE |
Chos'A Vendre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mode_Fashion_Design
| naturabella33
| NATURALLIA